LES TRANSVERSALES TOULOUSAINES

Du 05 au 09 février

A la Cave Poésie René Gouzenne de Toulouse

Les "Laborateurs" puis les élèves du Conservatoire de Toulouse ont porté les textes

De Gustave Akakpo, Louise Caron, Kamal Rawas, Sylvain Renard, Cécile Thiercelin, Anne-Christine Tinel

Les "Transversales"

 

Un évènement annuel fondé sur l’échange entre écrivains de théâtre, et impliquant chaque année deux délégations des « EAT ».

 

Afin que toutes les régions soient impliquées l’action se déroulera sur  trois saisons de 2017 à 2020.

 

 

 

Le principe de l’action

 

Des auteurs et autrices qui sont éloignés et n’ont que très peu d’occasions de se rencontrer, répondent à une commande d’écriture et se retrouvent afin de lire et faire lire les textes qu’ils ont produit spécifiquement pour cet évènement. Cette restitution est un spectacle en soi et nécessite une exigeante  mise en espace conçue  par des artistes professionnels.

 

 

 

Transversales 2017-2018

 

Les deux délégations « EAT » Atlantique et « EAT » Occitanie, mettent en œuvre la première édition de ces « Transversales »

 

Tous les auteurs – adhérents des « eat » et résidant sur le territoire de ces deux grandes régions peuvent donc participer à la proposition et à la sélection des textes.

 

 

 

Mise en œuvre de la sélection des auteurs :

 

A/ La commande de texte se fait autour d’une thématique.

 

Voir ci-dessous :

 

Un monde sans théâtre ?  

 

«… Nous sommes ici parce que nous aimons le théâtre, mais quand on a parlé d’amour du théâtre, il me semble qu’on a pas tout dit, que c’est quelquefois une expression facile, un peu sentimentale, un peu kitsch. Je préfère tendre cette réunion vers cette idée, que nous sentons tous être exacte, que le théâtre est nécessaire à nos sociétés, qu’il ne s’agit pas d’une activité superflue, d’un luxe, mais bien d’une activité physique qui, plus que jamais, me parait indispensable dans les temps que nous abordons.

 

Depuis trente ans on nous annonce des révolutions techniques triomphantes qui vont assassiner le théâtre – c’est ce qu’on me disait quand j’ai commencé à en faire. A mesure que l’on entasse des satellites, des câbles, des images de synthèse et des images virtuelles sur l’un des plateaux de la balance, nous avons vu s’affirmer au fil des années, sur l’autre plateau, le poids de plus en plus insistant de la présence réelle du comédien, comme si cet assaut de plus en plus enveloppant de techniques toujours nouvelles rendait de plus en plus indispensable l’existence du spectacle vivant…»

 

Jean-Claude Carrière

 

In « La revue de la SACD N°7

 

4ème trimestre 1994

 

Lors d’un débat intitulé : Menaces sur le théâtre ?

 

 

 

 Imaginons…

 

Qu’il y a 23 ans la balance évoquée par Jean-Carrière se soit alors déréglée, et que nous ayons basculé dans un monde submergé par le virtuel. Les écrans se suffisant à eux même pour générer du spectacle, et que les hologrammes aient remplacé la présence physique de l’acteur.

 

Ou bien imaginons que le théâtre n’ait jamais existé, il faudrait alors expliquer pourquoi personne n’ait jamais pensé à l’inventer.

 

Un monde sans théâtre !

 

Voilà une thématique qui ouvre bien des perspectives et bien des opportunités pour parler de notre profession, celle d’écrire pour la scène et les présences charnelles qui s’y meuvent.

 

 

 

B/ Choix des textes et des auteurs

 

Les deux délégations, Atlantique et Occitanie ont transmis à leurs adhérents les conditions dans lesquelles les auteurs seront choisis – Elles ont donc fixé  au préalable la thématique et les modalités de participation. A cet effet les deux bureaux ont édité un appel  dont les règles on été précisées. Voir ci-dessous.

 

 

 

 

 

La proposition qui a été retenue est que les auteurs d’une délégation qui souhaitent participer envoient un texte court (anonymé – comme pour les appels à texte de nos comités de lecture) reprenant la thématique : 2 pages ou 5000 signes. Les auteurs  de la filiale accueillante sélectionnent 3 textes, et désignent ainsi les auteurs qui seront reçus. Une fois les six auteurs retenus débute la phase de commande de texte.

 

La date butoir du 15/02/2017 est arrêtée afin que les autrices et auteurs sélectionnés  finalisent leur texte.

 

Les auteurs retenus sont :

 

Pour les E.A.T. - Occitanie

 

Dans le rouge de Anne-Christine Tinel

 

Qui est là ? De Louise Caron

 

Hourra de Gustave Akakpo

 

Pour les E.A.T. Atlantique :

 

Une journée de Pierre de Kamal Rawas

 

Six pieds sous terre de Cécile Thiercelin

 

Matraque habile de Sylvain Renard

 

C/ Pour cette dernière phase la commande de texte est rémunérée selon les tarifs en vigueur et couramment pratiqués.

 

 

 

D/ La manifestation se déroule en deux temps, dans deux lieux d’accueil prédéterminés par les délégations :

 

-        Lieu à déterminer

 

-         La salle Francine Vasse à Nantes

 

 

 

Calendrier.

 

Le 05 mai  (Horaire à préciser)

 

Au Théâtre du centre de Colomiers : Mise en maquette des six textes retenus

 

Par la Compagnie Paradis Eprouvette  - Direction artistique : Marc Fauroux

 

Le 12 mai (Horaire à préciser)

 

Au la Salle Vasse : Mise en maquette des six textes retenus

 

Par la Compagnie Banquet d’Avril  - Direction artistique : Monique Hervouet

 

 

 

Déclinaisons : l’ensemble des 32 textes qui ont été collectés lors de cette première édition peuvent donner lieu à d’autres rencontres – pratique amateur et Lycéenne.

 

 

 

Edition : Les délégations peuvent envisager avec des Editeurs en région, un ouvrage collectif autour de la thématique précitée.